Le MR en Brabant wallon, c’est un travail d’équipe

J’ai adressé mes voeux aux membres de la province entouré de Valérie De Bue et d’Anne Masson.

Invité, comme chaque année, à monter sur la scène de la salle Jules Collette, à Bierges, à l’occasion des voeux du MR en Brabant wallon, je n’y suis, pour une fois, pas resté seul très longtemps. Réélu à la Présidence de la fédération provinciale du MR en ticket avec deux vice-Présidentes, Valérie De Bue et Anne Masson en l’occurrence, il n’était que normal que je les convie à me rejoindre.
Comme je l’ai rappelé ce samedi, à trois, nous avons la ferme intention non seulement d’encore améliorer le fonctionnement du MR en Brabant wallon (par exemple par le biais d’une meilleure communication interne et externe) mais aussi de maintenir les contacts avec les autres formations démocratiques. Cela notamment pour éviter que notre province continue d’être systématiquement mise de côté par le gouvernement wallon, qu’il s’agisse des questions de mobilité, de logements publics, de taxation ou encore de la future école secondaire de Genappe.
Le travail ne manquera pas mais notre motivation est déjà à la hauteur de la tâche. Nous pourrons qui plus est compter sur les Présidents des vingt-sept sections locales. Qu’ils soient certains qu’ils pourront eux aussi, compter sur notre soutien et sur celui des élus du MR aux divers niveaux de pouvoir, qu’il s’agisse de la Chambre, du Sénat, du Parlement wallon, du Parlement de la Communauté française, de la Députation provinciale, du Parlement européen… Autant de personnalités que j’ai également appelées à monter sur scène.
Ce n’est que tous ensembles que nous pourrons préparer les prochaines échéances électorales !